FAQ

École Supérieure du Cipecma est un établissement privé ou public ?
École Supérieure du Cipecma est une école privée, mais quelle différence ?

Le BTS est un diplôme national, qui peut se préparer sans distinction dans le public ou le privé.

Public, Privé, … une histoire de sélection
Les établissements publics qui préparent à un BTS n’ont pas l’obligation, comme c’est le cas dans le primaire ou le secondaire, d’accepter tous les étudiants quel que soit leur niveau.

Au contraire, ces écoles pratiquent une sélection très sévère qui leur permet d’afficher de bons résultats aux examens mais qui exclut de nombreux étudiants de la filière BTS alors que leur niveau est tout à fait honorable. Aussi notre appartenance à la CCI offre une réponse de formation locale aux entreprises du territoire.

La solution de rechange pour ces élèves consiste alors à s’orienter vers des établissements privés hors contrat ou consulaires (comme École Supérieure du Cipecma).

Vous bénéficierez alors d’infrastructures de formation généralement conséquentes mais qui ont un coût.

Comment puis-je intégrer l'École Supérieure du Cipecma ?

Vous pouvez intégrer un des BTS École Supérieure du Cipecma en 1 ère ou 2 ème année.

Comment candidater ?
Contrairement à un établissement public nous sélectionnons directement les étudiants sur dossier et entretien.
Il faut noter que dans le public, car la scolarité y est quasi-gratuite, le nombre de candidats est plus important…
À l’ École Supérieure du Cipecma les classe ne dépassent pas 15 étudiants.

Quand le faire ?
Pour les établissements publics, le calendrier est calqué sur celui de Parcoursup. En janvier/mars le choix des vœux, et de mai à septembre réception des dossiers par les établissements et réponses d’admission.
Du côté de l’École Supérieure du Cipecma, le processus est plus souple et se déroule de février à juillet, mais le plus tôt est le mieux !

De quoi se compose la candidature ?
Elle repose sur l’étude du dossier scolaire de première et de terminale, accompagné d’une lettre de motivation qui ne soit pas un vulgaire copier / coller d’internet.

Faite nous ressentir votre originalité.

Comment puis-je régler les frais de scolarité ?

Les frais de scolarité ne doivent pas être perçus comme un frein dans votre prise de décision quant à votre choix et votre projet académique. Pour cela il existe plusieurs aides détaillées ci-dessous :

L’aide au mérite
Anciennement bourse sur critères universitaires et bourse de mérite, cette bourse s’adresse aux lycéens qui ont obtenu la mention très bien au baccalauréat. Ils bénéficient alors de 200€ par mois.

Le prêt étudiant
Dans ce domaine, il existe un nouveau système de prêt bancaire garanti par l’État. Il a été mis en place depuis la rentrée 2008. Ce prêt s’adresse à tous les étudiants à hauteur de 15.000€ au maximum. Cette somme est remboursable à longue échéance (à négocier avec l’établissement bancaire) après obtention du diplôme. 

Aucune demande de caution ni de conditions de ressources n’est exigée.

Petit bémol cependant : il n’y aura pas de prêt à taux zéro cette année comme il en avait été semble-t- il question à un moment donné. Les taux seront fixés par les banques et suivront donc l’état du marché.

Le Fonds national d’aide d’urgence (FNDU)
Il s’agit d’une demande à faire auprès du CROUS de votre académie si vous avez subitement besoin d’argent pour faire face à une situation délicate : la perte d’un membre de la famille proche, un mauvais état de santé… Il faut donc déposer un dossier, et c’est le directeur du CROUS qui prendra la décision ensuite de l’attribution du Fonds et de son montant après avis d’une commission réunie pour l’occasion.

Quels sont les projets associatifs auxquels nous pouvons participer ?

en attente

Quelles différences entre les BTS NDRC et MCO ?

Vous recherchez un BTS commercial mais vous hésitez entre le BTS MCO et le BTS NDRC ?
Nous allons vous aider à y voir un peu plus clair !

Le BTS MCO
Le BTS Management Commercial Opérationnel – BTS MCO est plus prisé, la concurrence y est donc plus rude. Son but est de vous former pour que vous puissiez gérer ce qu’on appelle des unités commerciales, c’est-à- dire des lieux où le client fait la démarche de se déplacer.

Il offre beaucoup de missions très variées, et vous pourrez effectuer vos missions dans un grand nombre d’entreprises. La formation donnée par ce BTS est plus généraliste que celle donnée par le BTS NDRC, ses matières principales sont la mercatique et le management.
Lorsque vous avez votre BTS MCO, dans le cadre de votre stage vous serez orienté vers une entreprise qui possède son propre lieu de vente et sur lequel les clients sont accueillis. Vous pouvez par exemple effectuer votre stage dans des grandes surfaces, chez un grossiste ou chez un prestataire de services comme les assurances, … Il y a un grand nombre de missions que vous pourrez effectuer : la gestion des commandes, des stocks, des études de marché en passant par l’écoute des besoins du client et bien d’autres encore. Les qualités relationnelles sont vraiment très importantes pour ce genre de BTS.

Le BTS NDRC
Le BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client – BTS NDRC forme plutôt des vendeurs « généralistes » qui travaillent sur le terrain. Vous êtes donc préparé à la vente itinérante et au démarchage pour les entreprises. Les matières principales qui vous sont enseignées sont les techniques de vente et de négociation et la communication dans une relation professionnelle. Contrairement au BTS MCO, l’entreprise que vous allez intégrer n’est pas nécessairement importante. Vous pourrez par exemple participer au développement du chiffre d’affaires de l’entreprise ou au lancement d’un nouveau produit,… Les missions en marketing que vous pourrez exercer seront beaucoup plus directes que celles d’un de vos collègues du MCO. L’utilisation commerciale des outils digitaux (web, réseaux sociaux) et de la vente directe deviennent également primordiales dans l’approche client.

Si les qualités relationnelles sont très importantes pour le premier BTS, pour celui-ci elles sont plus que nécessaires. Lors de vos missions professionnelles une fois diplômé vous devrez énormément vous déplacer et être le plus autonome possible, contrairement à l’étudiant du BTS MCO.

Alors, MCO ou NDRC ?
Il y a de nombreux points communs et beaucoup de différences entre le BTS MCO et le BTS NDRC. Les deux offrent aux étudiants des licences semblables ou une ouverture vers des écoles de commerce qui délivrent un diplôme similaire.  Les débouchés sont pratiquement les mêmes, même si cela varie quelque peu : attaché commercial, assistant marketing, … Les différences se situent sur trois points : le premier est que le MCO forme à un profil de gestionnaire de magasin/rayon et donne une vision pointue du fonctionnement globale d’une entreprise (relations fournisseurs, réseaux, gestion des stocks, procédure d’inventaires, recrutement,  animation de réunions…) et le NDRC forme à un profil plutôt commercial.

Le second se trouve au niveau de la formation : le BTS MCO offre une formation plus généraliste en se basant sur le marketing et le management alors que l’étudiant en NDRC aura une formation plus spécialisée en techniques de vente. Enfin, avec le BTS MCO, le métier exercé est sédentaire, on ne bouge pas, contrairement au NDRC, où le métier peut-être itinérant.

En quoi consiste le test d’admission ?

Les tests d’admissions vont permettre de déterminer si votre projet professionnel et académique est cohérent, mais également de savoir si vous avez ou non les aptitudes nécessaires afin de réussir ce projet.

Si les personnes chargées de la sélection vont évidemment regarder votre dossier scolaire et donc les notes que vous avez eues au lycée, tout ne va pas se jouer sur ce critère. « On vérifie surtout que l’élève n’a pas eu des notes trop faibles dans les matières fondamentales et celles qui comptent pour la filière visée, par exemple les langues pour le BTS Tourisme ».

Un projet cohérent
L’autre critère est celui du projet d’études et donc du projet professionnel. Pas besoin que ce projet soit très abouti, mais il doit démontrer que vous avez réfléchi à ce que vous voulez faire avec ce BTS et vers quel secteur professionnel vous vous destinez. Il s’agit aussi d’éviter des déceptions deux mois après la rentrée et des abandons… Lors de l’entretien, attendez-vous à répondre à des questions comme « pourquoi voulez-vous intégrer ce BTS ? », « quel métier vous attire ? »…

Un bon degré de maturité
« Entre la terminale et le BTS, il y a un cap à franchir dont les étudiants ne sont pas toujours
conscients  ». Un cap en termes de travail, d’exigences, d’assiduité… Il va falloir montrer que vous êtes capables de vous adapter à ce passage dans l’enseignement supérieur. « On attend de l’étudiant qu’il soit acteur de son propre avenir et qu’il s’engage pleinement dans cette formation. On attend un certain degré de responsabilité et de maturité ».

Peut-on faire des stages à l’étranger ?

De nombreux étudiants de l’École Supérieure du Cipecma vont tous les ans effectuer leurs stages à l’étranger.

Les stages à l’étranger sont possibles principalement dans le cadre du BTS Tourisme, mais également en BTS MCO. Ils sont même recommandés. Ils permettent, au-delà de la maitrise de la langue, de se frotter à une culture différente, et d’étendre son champ de compétences.

BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client

BTS Management Commercial Opérationnel

BTS Tourisme